Brest en biens communs : Différence entre versions

De Wiki @ Brest

(Bibliographie)
(Le projet)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
=== Le projet ===
 
=== Le projet ===
* une accroche résumé
+
==== Résumé ====
* le pourquoi (contexte, ce que l'on cherche à faire)
+
Les années impaires, en alternance avec le [http://forum-usages-cooperatifs.net/index.php?title=Accueil Forum des usages coopératifs], la ville de Brest propose aux acteurs soucieux de faire connaître et d'élargir les biens communs numériques d'organiser au mois d'octobre des rencontres, débats, initiatives.
 +
 
 +
En 2011 pour la seconde édition un millier de personnes ont participé à l'une des trente initiatives.
 +
Au fur et à mesure de la diffusion des idées de partage et de coopération les propositions s'élargissent et touchent un public plus large au delà de la seules question du numérique.
 +
 
 +
Ainsi en 2013 s'ajouteront les fablabs, l'open bidouille camp, les cours massivement ouverts (MOOC), la réutilisation d'objets, les gaspillages évités, le faire soi-même, les nouvelles formes de consommation collaborative, le projet Brest ville wikipedia et l'innovation sociale ouverte.
 +
 
 +
Et en 2013, de nouveaux collectifs se crée tel celui de Paris pour l'organisation d'autres "ma-ville-en-biens-communs"L
 +
 
 +
==== Pourquoi Brest en biens communs====
 +
Cette initiative en faveur des biens communs numériques a été initiée à Brest en 2009 dans la suite des projets autour du libre et de la coopération.
 +
 
 +
Elle s'organise de manière collaborative en 3 ou 4 réunions où chaque association où porteur de projet s'inscrit via un titre d'action décrite par une fiche sur le portail collaboratif.
 +
 
 +
Le programme se bâtit ainsi au gré des envies de faire des uns et des autres.
 +
 
 +
Le service internet et expression multimédia de la ville de Brest jouant un rôle de coordination et aidant à la prise en charge des intervenants.
 +
 
 +
Le numérique nous a confronté à l'abondance  : un contenu peut facilement être copié et diffusé. Mais encore faut-il que les auteurs aient la volonté de favoriser ce partage. Cela a été le choix des développeurs du logiciel libre, des contributeurs de wikipedia et d'open Street Map. Aujourd'hui tout un mouvement se développe pour étendre les contenus librement réutilisables que ce soit sur les sites web, en données ouvertes, en contenus éducatifs..
 +
Chacun est concerné dans ses publications, les outils qu'il utilise et en portant le débat au sein de sa collectivité, son association,  son entreprise.
 +
 
 +
C'est cette dynamique où chacun-e est concerné-e que Brest en biens communs cherche à accompagner et amplifier en développant localement une culture de al coopération de al mutualisation et du partage.
 +
 
 +
 
 
* le comment (histoire, étapes, avec qui- partie prenantes)
 
* le comment (histoire, étapes, avec qui- partie prenantes)
 
* ce que cela produit (pour l'organisateur, les parties prenantes, habitants ..)
 
* ce que cela produit (pour l'organisateur, les parties prenantes, habitants ..)

Version du 10 mars 2013 à 16:08

Le projet

Résumé

Les années impaires, en alternance avec le Forum des usages coopératifs, la ville de Brest propose aux acteurs soucieux de faire connaître et d'élargir les biens communs numériques d'organiser au mois d'octobre des rencontres, débats, initiatives.

En 2011 pour la seconde édition un millier de personnes ont participé à l'une des trente initiatives. Au fur et à mesure de la diffusion des idées de partage et de coopération les propositions s'élargissent et touchent un public plus large au delà de la seules question du numérique.

Ainsi en 2013 s'ajouteront les fablabs, l'open bidouille camp, les cours massivement ouverts (MOOC), la réutilisation d'objets, les gaspillages évités, le faire soi-même, les nouvelles formes de consommation collaborative, le projet Brest ville wikipedia et l'innovation sociale ouverte.

Et en 2013, de nouveaux collectifs se crée tel celui de Paris pour l'organisation d'autres "ma-ville-en-biens-communs"L

Pourquoi Brest en biens communs

Cette initiative en faveur des biens communs numériques a été initiée à Brest en 2009 dans la suite des projets autour du libre et de la coopération.

Elle s'organise de manière collaborative en 3 ou 4 réunions où chaque association où porteur de projet s'inscrit via un titre d'action décrite par une fiche sur le portail collaboratif.

Le programme se bâtit ainsi au gré des envies de faire des uns et des autres.

Le service internet et expression multimédia de la ville de Brest jouant un rôle de coordination et aidant à la prise en charge des intervenants.

Le numérique nous a confronté à l'abondance  : un contenu peut facilement être copié et diffusé. Mais encore faut-il que les auteurs aient la volonté de favoriser ce partage. Cela a été le choix des développeurs du logiciel libre, des contributeurs de wikipedia et d'open Street Map. Aujourd'hui tout un mouvement se développe pour étendre les contenus librement réutilisables que ce soit sur les sites web, en données ouvertes, en contenus éducatifs.. Chacun est concerné dans ses publications, les outils qu'il utilise et en portant le débat au sein de sa collectivité, son association, son entreprise.

C'est cette dynamique où chacun-e est concerné-e que Brest en biens communs cherche à accompagner et amplifier en développant localement une culture de al coopération de al mutualisation et du partage.


  • le comment (histoire, étapes, avec qui- partie prenantes)
  • ce que cela produit (pour l'organisateur, les parties prenantes, habitants ..)

Aider à comprendre

  • Interview et portrait de porteur de projet (mais aussi d'acteur, d'usager ..)
  • Freins
  • Facilitations
  • Ateliers et supports

Relier, réutiliser

Bibliographie


Brest en biens communs 20011

Quelques article autour Brest en biens communs 2001

Brest en biens communs 2009

articles autour de Brest en biens communs 2009

Une semaine d’initiatives à Brest et au Pays de Brest - du 10 au 16 octobre.

Projets analogues

et si possible une réécriture avec l'objectif d'avoir un texte agréable à lire, synhétique qui s'enrichit de liens.