Forum 5 le 13 septembre 2007

De Wiki @ Brest

Révision de 13 août 2007 à 10:55 par Florence (discussion | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a lancé cet été une consultation publique en vue de l'ouverture d'une fréquence de télévision dans une vingtaine de territoires. Parmi ceux ci se trouve le territoire couvert par l'émetteur de Roc Trédudon qui correspond en gros au Finistère et au pays de Lannion). Le calendrier prévisible est celui d'un appel à candidature de novembre 2007 à mars 2008, le CSA ne se préoccupant pas du calendrier électoral des municipales 2008.

Depuis six mois, interpellés par les télévisions de service public de l'ouest (TV Rennes, Télé Nantes, TV 10 à Angers) un groupe de travail a organisé un cycle de tables ronde forum pour envisager une candidature possible d'une télévision avec une dimension de service public local.

En effet dans un contexte de fréquences rares (une seule fréquence sera proposée) l'enjeu est important pour nos territoires que puisse exister une télévision de proximité impliquant les acteurs locaux, dynamisant les territoires et rendant compte de la diversité et de la richesse de la vie locale en concurrence en caricaturant un peu de projets de télévision articulant décochages locaux et programmes nationaux à la manière de certaines radios ou d'acteurs économiques se positionnant sur ce bien rare dans une perspective de revente ultérieure.

Ce groupe, animé par la ville de Brest et des acteurs associatifs et professionnels avec l'appui du réseau des télévisions locales de service public dans l'ouest a permis de partager l'expérience des télévisions de Rennes et Nantes et d'agréger les télévisions associatives (Brest, Lannion), des partenaires possibles, et des acteurs de l'image (producteurs, professionnels, association Côte ouest, cinémathèque de Bretagne.. )

Après avoir défini quelques orientations, nous avons progressé dans un double mouvement :

  • en agrégeant des acteur-ice-s locaux intéressés porteurs d'une expérience
  • en construisant progressivement un projet autour d'un cycle de forum-tables-rondes permettant de débattre du contexte et du projet de télévision de service public en Bretagne Occidentale.

Pour avancer rapidement et de manière ouverte nous avons ouvert un wiki, espace ouvert d'écriture collaboratif : http://www.tele-iroise.net.

Un texte précisant les principales orientations a été validé pour définir les grandes lignes du projet qui nous rassemble et accueillir de nouveaux participants.

Depuis avril 2007, quatre forums ont déjà eu lieu, ils avaient pour thème :

  • Pourquoi un projet de chaîne locale sur la TNT en Bretagne Occidentale ? Et quels

modèles économiques possibles ?

  • Quels sont les différents acteurs possibles de la télévision locale en Bretagne

Occidentale ?

  • Quels partenariats économiques pour la télévision locale en Bretagne Occidentales?
  • Quel schéma d'organisation pour les contenus ?
  • Une SEM productrice de contenu dans le cadre d'une SA?
  • la charte issue du groupe et les axes privilégiés : Télévision de proximité - Citoyenneté - Les productions locales - Télévision plurielle et bigarrée
    • les thématiques (articulation des acteurs : PQR, partenaires, SEM...)

Le cinquième forum abordera la question des territoires et nous nous adressons particulièrement aux acteurs des collectivités et de la télévision hors du pays de Brest pour élargir la participation à d'autres partenaires possibles du projet.

C'est dans cet esprit d'une discussion ouverte que nous vous invitons à participer à la cinquièmetable-ronde réunissant les acteurs des différents territoires couverts :

le 13 septembre 2007 de 18h à 20h Salle des thèses (C219) à la Faculté Victor Ségalen à Brest

Les cinq forums - tables rondes trouveront leur aboutissement le 17 octobre 2007 à l’occasion de la journée de l’image et du son où sera exposé le projet d’une télévision locale en Bretagne Occidentale.

Ces forums tables rondes sont ouverts à tous.