Intergénér@tions : Différence entre versions

De Wiki @ Brest

(Facilitations)
(Vidéos sur le projet)
Ligne 249 : Ligne 249 :
 
==== Ressources ====
 
==== Ressources ====
 
===== Vidéos sur le projet =====
 
===== Vidéos sur le projet =====
 +
[http://www.radiopluriel.fr/spip/Interview-de-Monique-Argoualc-h-de.html Interview] de Monique Argoualc'h sur [http://www.radiopluriel.fr/spip/ Radio Pluriel], lors de la biennale de la M@ison de Grigny, par [http://www.radiopluriel.fr/spip/_Patrice-Berger_.html Patrice Berger] (7 décembre 2007)
 +
 
[http://medias.drrivedroite.infini.fr/medias/videos-realisees-par-le-dr/article/les-debuts-de-intergener-tions-en Les débuts de intergener@tions en 2004] (20 juin 2012)
 
[http://medias.drrivedroite.infini.fr/medias/videos-realisees-par-le-dr/article/les-debuts-de-intergener-tions-en Les débuts de intergener@tions en 2004] (20 juin 2012)
  

Version du 11 avril 2013 à 11:26

Le projet

Résumé

Depuis 2003, chaque année scolaire, 10 à 15 jeunes en rejet de l'institution scolaire et une quinzaine de personnes âgées s’investissent dans cette action « intergener@tions ». Dans un premier temps, les élèves sont formés à l’utilisation réfléchie d’Internet, et sont sensibilisés à la posture de formateur. Ensuite, ils se rendent chaque semaine (deux séances de 45 minutes) dans une résidence de personnes âgées pour initier les résidents (moyenne d'âge 80-85 ans) et d'autres personnes âgées du quartier à l’informatique et à Internet. A chaque séance, un élève intervient auprès d’une ou quatre personnes âgées et s’adapte aux souhaits, possibilités des personnes qui lui sont confiées : visites de sites, utilisation du clavier et de la souris, courrier électronique, traitement de texte, écriture sur le blog ouvert pour le projet, réseaux sociaux, jeux .... Mis en situation de professeur, d'accompagnateur patient de personnes très âgées, ces jeunes peu à l'aise avec les cours et le collège reprennent confiance en eux et prennent plaisir à ces temps de rencontre avec les personnes de la résidence. Et depuis le démarrage de ce projet une centaine d'élèves a participé et il n'y a pas eu un refus (et pourtant les élèves accueillis en classe relais savent refuser. ..).

Pourquoi Intergénér@tions ?

Au départ la mise en place du projet intergener@tions était un peu un défi : d'une part faire se rencontrer deux mondes qui ne se côtoient sans doute jamais, même pas par les hasards de la vie, d'autre part reconnaître un savoir à des jeunes qui ont une image dégradée d’eux-mêmes et sont dans la destruction ou le refus car ils ne se pensent pas capables de construire, et proposer à des personnes âgées de faire de nouveaux apprentissages alors qu'elles estiment à leur âge ne plus en être capable. Et enfin de confier à ces deux publics une mission (les jeunes ont un rôle de formateur, les vieux participent à l'éducation), donc d'avoir une utilité sociale réelle. Or dès la première séance, la rencontre s'est produite : écoute, tolérance face aux différences, respect. Et chaque année avec des groupes différents, et de nouvelles activités la même relation d'écoute s'établit.

Porteurs du projet

Dispositif Relais collège Kerbonne Contact : Monique Argoualc’h

Partenaires

Association Infini : l’association Infini développe des activités d’accueil, des points d’accès internet, de formation, de conduite de projets innovants dans le domaine des Technologies d’Information et de la Communication, et l’hébergement de sites. Elle joue en la matière un rôle unique et prépondérant sur la place brestoise. Contact : Aude Barthélemy

Résidence municipale Louise Le Roux : établissement d’hébergement pour personnes âgées. Elle a pour projet de prévenir la perte d’autonomie en maintenant et/ou proposant des activités de la vie quotidienne, récréatives, culturelles, et sociales... Elle souhaite préserver et valoriser les personnes en tant que citoyen notamment en favorisant le lien social et les relations inter générations. Contact : Jean-Michel Burel

Publics concernés

D'un côté, des élèves de 12 à 16 ans en rejet de l’institution scolaire et des apprentissages : Les Classes Relais accueillent des jeunes sous obligation scolaire (moins de 16 ans) ne relevant pas de l’enseignement adapté ou spécialisé. Les motifs qui président à l’admission d’un jeune dans une Classe Relais sont liés à des problèmes de déscolarisation, d’absentéisme, de comportement, d’incivilités, de démotivation dans les apprentissages.

De l'autre, des personnes âgées en résidence (Résidence municipale Louise Le Roux).

L'origine du projet

Extrait du portrait de Monique Argouarc'h par Michel Rouger, publié sur @-Brest :

L’aventure commence il y a tout juste dix ans quand Monique est nommé dans une "Classe Relais", cette structure où les élèves en rupture bénéficient de demi-journées individualisées pour se remettre en selle. Elle les observe : « Ils avaient tous des histoires de vie très cahotiques et une mauvaise image d’eux-mêmes : "Je suis nul". Je me suis dit : "L’estime de soi, il faut travailler là-dessus." »

S’il est une activité où ils se débrouillent, c’est bien le net. Alors, en 2003, quand la ville de Brest lance un appel à projets pour familiariser à Internet les personnes qui en sont éloignées, Monique Argoualc’h fonce. Avec l’association Infini, qui vulgarise les outils Internet sur la ville, elle se rapproche de la résidence municipale Louise Le Roux, un EHPAD : des personnes âgées dépendantes seront les élèves des décrocheurs !

Évolution du projet

Extrait du portrait de Monique Argoualc'h par Michel Rouger, publié sur @-Brest :

Ces jeunes et ces anciens en mouvement, et cet outil Internet toujours changeant : voilà que du bonheur pour une Monique Argoualc’h à la pédagogie sans cesse créatrice. « J’aime lancer des choses sans trop savoir comment ça va se passer, en faisant confiance aux personnes. »

Passé le lancement, naît, dès la seconde année, le site intergener@tions ; l’année suivante les élèves réalisent des portraits de personnes âgées ; en 2007-2008, arrive blog@ges, un blog "bilingue" (français normal et langage SMS) ainsi que le film "La rencontre". Cette année [en 2012], jeunes et vieux s’apprêtent à tourner ensemble des petits films...

En fait, tous les ans, « Intergé » évolue en même temps que ses outils. Après le site, le blog, la collaboration à wiki-Brest, etc., les participants se mettent maintenant à utiliser Twitter, à faire des profils Facebook pour les personnes âgées. « J’ai envie de voir comment les jeunes et les anciens s’approprient les tablettes », ajoute Monique Argoualc’h : elle va donc apporter des tablettes à la résidence, les mettre entre les mains des personnes âgées, les jeunes vont filmer, et les images vont servir aux étudiants de Télécom Bretagne chargés d’améliorer les tablettes pour les vieux !

Voir aussi la rubrique "ce que cela produit" pour plus de détails sur les projets développés dans le cadre d'Intergénér@tions.

Réponses aux appels à projets multimédia de la Ville de Brest

Le comment faire ?

Ce que cela produit

Bilan de l’appel à projets Multimédia 2009

Extrait de l'article d'@-Brest

Le public accueilli

Cette année, nous avons reconduit l’ouverture de l’atelier aux personnes âges du Club du LANDAIS. Demandeurs et très participatifs, il a semblé normal de poursuivre cette démarche.

La nouveauté pour cette saison aura aussi été d’intégrer des personnes âgées du quartier. Les résidents continuent à être sollicités pour intégrer le dispositif.

En termes de participation des personnes âgées :

   14 personnes du Club du Landais se sont inscrites, dont :
       9 nouveaux, débutants, ou désireux d’approfondir leurs connaissances,
       5 souhaitant poursuivre leur connaissance et garder du lien avec les jeunes du dispositif
   3 personnes habitant le quartier, désireuses de découvrir l’atelier.
   7 personnes âgées de Louise LE ROUX dont :
       4 déjà habituées au maniement de l’outil informatique,
       3 nouveaux, dont 2 résidents arrivés en cours d’année à la résidence Louise LE ROUX et 1 résident ayant découvert de l’intérêt à l’atelier suite aux arts plastiques.

Et

   Une invitation libre en cours d’année pour des résidents de Louise LE ROUX ou pour ceux hébergés temporairement à la Résidence Antoine SALAUN.

Les rencontres ont débuté en mi décembre et se sont terminées fin juin. Comme l’an passé, les personnes du Club du landais sont venus régulièrement, et sur les 3 personnes âgées du quartier, l’une d’elle a interrompu sa participation, suite à des problèmes de santé.

Sur les 7 résidents inscrits, l’un d’eux a quitté l’établissement et une autre personne, a espacé ses visites à l’atelier, les problèmes de santé étant la cause principale à sa défection.

Cette année, encore, 15 personnes des 2 structures ont participé à l’atelier de manière régulière ou temporaire.

Comme l’an passé, la fréquentation s’est réduite courant mai en particulier pour les retraités du Club du LANDAIS. C’est pour eux, le début des périodes de vacances avant l’été.

Pour les résidents, ils sont fidèles au rendez-vous, leur implication est liée en particulier aux liens qui se tissent avec les adolescents. L’apprentissage est présent mais non dominant à leurs yeux.

Cette observation est valable pour une partie des adhérents du club du LANDAIS. En effet, 5 Personnes inscrites en « 2ème année », l’ont fait certes pour améliorer leurs connaissances ou leur savoir faire en informatique, mais aussi, par adhésion au projet avec les jeunes. Elles ont compris et vu l’intérêt de la démarche de collaboration.

Sur les 9 nouveaux, 4 personnes se sont distinguées aussi dans la démarche, intervenant même de manière volontaire au projet du film, à la participation et à la réalisation des portraits. ( point détaillé dans le chapitre 3)

Les ateliers informatiques

La venue des adhérents du Club du Landais, en 2008 a permis de dynamiser l’atelier par leurs nouvelles demandes et à stimuler les résidents plus âgés à découvrir de nouvelles techniques informatiques. L’investissement de l’ensemble des partenaires dans le projet a permis à ces jeunes d’évoluer considérablement au cours de l’année.

D’un point de vue technique : Des séances régulières, 1 à 2 fois par semaine, réparties soit le matin ou/et l’après midi. Un fort investissement des jeunes pour préparer des sujets sous la forme de power point, d’explications techniques tels que : copier des photos, classer des documents, télécharger des documents…

Des séances adaptées aux différents publics, et en fin de saison, les compétences présentes : Gestion de leur messagerie, Alimentation du blog par 2 résidents de Louise LE ROUX, sur les évènements festifs de la résidence. Autonomies pour accéder à internet.

Les actions associées au projet informatique

Comme il avait été souhaité dans notre appel à projet 2008/2009, Monique ARGOUALC’H, porteur du projet, a organisé la mise en place et la réalisation d’un reportage vidéo sur notre action. Ainsi durant plusieurs séances, les ateliers ont été chamboulés.

Courant Mai, 2 Séances d’arts Plastiques ont été organisés, les jeunes du dispositif, les résidents (inscrits ou non à l’atelier) et les adhérents du LANDAIS inscrits à l’atelier informatique ont participé à la réalisation de portraits sous la houlette de kathy DIASCORN (association Arénicole). Un moment très particulier, d’échange et de complicité entre les générations.

Durant la même période, Jean-Luc ROUDAUT, artiste, a accompagné les élèves dans la réalisation des interviews et enregistré les paroles de la chanson du générique du film « intergener@tions » version 2010. Des moments authentiques, de partages, d’émotions et de plaisirs, ont été les termes utilisés par tous les acteurs du projet.

Le 29 juin au lycée rive droite, lieu où les jeunes sont accueillis, 7 résidents participants et les personnes du club du landais se sont retrouvés avec les jeunes pour le visionnage du film en avant première. Une prestation associée par le chant en commun sur scène de la chanson du générique a clôturé la saison 2009/2010.

Conclusion

Une année très positive pour l’ensemble des participants, investis dans le projet. La fin de l’année scolaire et le projet du film à réaliser dans un délai très court, a conquis un petit groupe de résidents. L’idée de prévoir aussi des actions autres que l’informatique, fait donc son chemin toutes générations confondues. Dès septembre, les partenaires se retrouveront afin de réfléchir à de nouvelles propositions pour une nouvelle saison.

Bilan de l’appel à projets Multimédia 2010

Bilan atelier informatique intergénérationnel rédigé par Martine Le Rest Animatrice à la Résidence Louise LE ROUX et Antoine SALAUN à Brest, extrait de l'article d'@-Brest.

Pour sa 8ème édition, l’atelier informatique à la résidence a poursuivi son chemin avec l’association infini et le dispositif relais Rive droite en gardant toujours comme objectifs de permettre aux jeunes et aux anciens de se rencontrer, d’échanger et de s’approprier l’outil informatique. Les adhérents du Club du Landais, les résidents et les jeunes se sont retrouvés avec autant d’intérêt et se sont enrichis de découvertes pour les uns et de perfectionnements pour les autres.

Public accueilli

Les adhérents du Club du Landais, les résidents et les jeunes se sont retrouvés 43 fois, cette saison. En termes de participation des personnes âgées :

   12 personnes du Club du Landais se sont inscrites, dont :
       6 nouveaux, débutants, ou désireux d’approfondir leurs connaissances,
       6 souhaitant étoffer leur connaissance et garder du lien avec les jeunes du dispositif,
   1 personne habitant le quartier, désireuse de découvrir l’atelier.
   9 personnes âgées de Louise LE ROUX et Antoine SALAUN dont :
       3 déjà habituées au maniement de l’outil informatique,
       3 nouvelles ou ayant une toute petite expérience en informatique
       3 venues de manière temporaire, le temps de leur passage à Antoine SALAUN

Les rencontres ont débuté en octobre et se sont terminées le 24 juin.

La participation aux ateliers pour les résidants de Louise LE ROUX a été très régulière. 4 personnes ont été présentes à toutes les séances, 2 personnes ont privilégié les ateliers de l’après-midi, 3 personnes d’Antoine SALAUN, sont venues de manière épisodique.

Pour les adhérents du Club du Landais, leur participation a été très importante au démarrage, avec en début de saison, des pics de fréquentation de 5 à 7 Personnes, par séance. Comme l’an passé, la fréquentation s’est réduite courant mai. C’est pour eux, le début des périodes de vacances d’été.

Cette année, il est important de signaler l’évolution des comportements des résidants et des adhérents du club du LANDAIS. En effet, Les groupes participants se sont mélangés et ont appris ensemble. Une nouveauté, car jusqu’à présent, ils étaient souvent par groupe de 2 du même lieu d’origine. Se connaissant mieux, ils se sont « apprivoisés » et la cohabitation a été favorisée par l’intervention d’Aude Barthélémy et des jeunes chargés de déterminer les places en fonction des projets.

Pour les jeunes présents tout au long de l’année, certains ont tissé des liens avec les résidants, se motivant à venir dans le but de rencontrer, un résidant en particulier, pour d’autres de préparer des documents informatiques qui ont été présentés et appréciés de tous.

Les ateliers informatiques

La participation des adhérents du Club du Landais, permet toujours et encore de dynamiser l’atelier par leurs nouvelles demandes et de stimuler les résidents plus âgés à découvrir de nouvelles techniques informatiques.

La collaboration des partenaires dans le projet reste très forte et permet de dire que cette année encore, les jeunes et les anciens s’enrichissent mutuellement.

D’un point de vue technique :

Des séances maintenues, 1 à 2 fois par semaine, réparties soit le matin ou/et l’après midi.

Des sujets préparés par les jeunes ont été renouvelés cette année, sous la forme de diaporama, d’explications techniques tels que :

   Aller sur internet et avoir une adresse internet,
   Utiliser un appareil photo numérique,
   Créer son blog...

Des séances adaptées comme toujours, aux différents publics, et en fin de saison, des compétences confirmées :

   Gestion de leur messagerie
   Alimentation du blog sur les évènements festifs de la résidence
   Autonomies pour accéder à internet

Des supports utilisés régulièrement :

   Twitter, FaceBook, Youtube...

Des créations :

   2 Résidents ont leur blog sur le net.
   Des réalisations de documents par les adhérents du Club du landais.
Les actions associées au projet informatique

Le samedi 9 octobre 2010, à la résidence, le film réalisé par le dispositif relais a été présenté aux familles, aux résidents et aux adhérents du Club du Landais. Un moment très émouvant. De nombreuses réactions du public présent ce jour là, parmi eux, les jeunes, leurs parents, les représentants de la mairie et de l’établissement scolaire.

Fort de ce succès, une exposition à la mairie des 4 moulins a été organisée en mai 2011, suivie d’une réception. Une nouvelle fois, les protagonistes ont été conviés et ont répondu présents.

Enfin, les jeunes ont réalisé cette année, un nouveau film « avec Bubul, on va prendre le tram.. ». Ils ont invité les résidents à la projection du film, le 28 juin 2011. Un moment de partage très apprécié qui a clôturé la saison 2010/2011.

En marge, Simon, élève du dispositif, est venu présenté le projet intergénér@tions au comité de direction et à certains collègues de travail de la résidence. Une occasion supplémentaire de faire connaître le projet.

Le matériel informatique

Cette année, nous avons pu profiter de matériels nouveaux qui ont contribué à faciliter la réalisation des séances : scanner, souris ergonomiques, hauts parleurs, casques, et vidéoprojecteur.

Ce matériel a été mis à notre disposition, par nos partenaires du service internet et expression multimédia.

Conclusion

Une belle saison qui se termine, les projets ne manquent pas et nous prévoyons déjà la saison 2011/2012.

Bilan Intergénér@tions 2010/2011 par Aude Barthélemy Association Infini

Cette année, nous avons commencé le 5 novembre 2010 par des formations auprès des élèves du Dispositif Relais.

Cette première journée a été l’occasion de présenter le projet aux élèves, le public dont ils allaient être les formateurs, de faire connaissance et de faire le point sur leur utilisation d’internet.

Les séances à la résidence Louise Le Roux ont débuté le 16 novembre 2011 au rythme de deux demi journées par semaine. En moyenne, 6 personnes âgées par atelier ont bénéficié de l’accompagnement de 1 à 4 élèves.

En tout, c’est 19 élèves du DR qui ont participé à ce projet.

Contenu de formation

Au fil des ans le profil des élèves évolue très nettement. La première année, peu d’élèves avaient internet à la maison, les formations portaient alors sur des exercices de recherche, le mail, et le vocabulaire lié à internet. Puis, très vite, les élèves parlaient « blog » leur utilisation commençait donc à évoluer, l’internet rentrait plus massivement dans les foyers.

Aujourd’hui, le blog n’est plus d’actualité (constat fait lors des points sur les connaissances des élèves), il est largement remplacé par Facebook, msn est toujours là, et tous les élèves sont connectés à la maison.

Mes formations s’orientent d’avantage sur un meilleur usage de l’outil, (bien utiliser un moteur de recherche, maitriser l’utilisation d’une boite mail, avoir un regard critique sur les informations trouvées sur le web, ne pas se laisser « avoir » par les spams et virus ...)

Facebook est l’occasion de les sensibiliser à leur droit à la vie privée et au droit à la vie privée des autres !! Les nombreux outils utilisés autour du projet Intergénér@tions font évidemment l’objet de formation :

   formation à spip (écrire, publier un article, le modifier mettre une image, utiliser des plugins, les installer …)
   formation à Dot clear (écrire un billet, créer un catégorie, insérer une image, installer/changer les thèmes …)

Cette année, deux personnes âgées ont créé leur blog, certaines ont un profil Facebook, d’autres se sont essayés à twitter, et toutes ou presque ont et utilisé le mail.

Aider à comprendre

Portraits

Portrait de Monique Argoualc'h par Michel Rouger, publié sur @-Brest

Ressources

Vidéos sur le projet

Interview de Monique Argoualc'h sur Radio Pluriel, lors de la biennale de la M@ison de Grigny, par Patrice Berger (7 décembre 2007)

Les débuts de intergener@tions en 2004 (20 juin 2012)

Clip apprendre ensemble (13 juin 2012)

Intergener@tions, allez hop ! (4 juin 2012)

Avis des personnes âgées sur internet (5 juin 2012)

La découverte des tablettes tactiles (23 mai 2012)

Les jeunes, les vieux (21 juin 2012)

L’amitié entre jeunes et personnes âgées est- elle possible ? (1/2) - (4 juin 2012)

L’amitié entre jeunes et personnes âgées est- elle possible ? (2/2) - (30 mai 2012)

Petit cours de vidéo (30 mai 2012)

Apprendre ensemble (25 mai 2012)

Jeux de mains (30 mai 2012)

Interview de Sébastien Chambres par Yoann et son équipe (11 décembre 2012)

Autres vidéos en lien avec le projet

Connaissez vous le DR ? (14 juin 2012)

Freins

Facilitations

Rôle moteur du porteur de projet

- des groupes d'élèves restreints (3 à 5 élèves et non une classe entière) ; - un choix de "temps partagé" entre le collège et le dispositif relais (2 jours et demi par semaine et non une session de 6 semaines par exemple) ; - un mélange dans les tranches d'âges des élèves (de la 6ème à la 3ème), ce qui facilite la collaboration.

  • Dynamique d'innovation permanente :

-

  • Relations interpersonnelles, facilitateurs de partenariats :

- Monique Argoualc'h est membre de l'association Infini depuis 1995/1996, ce qui a rendu logique le partenariat dans le cadre du projet Intergénér@tions. - Lorsque Monique Argoualc'h était enseignante en SEGPA, elle a eu l'occasion de rencontrer le Directeur de l'EHPAD Louise Le Roux de l'époque, Jean-Pierre Le Guen, dans le cadre d'un projet vidéo effectué par des jeunes. Le très bon accueil qu'elle a reçue de la part du Directeur l'a amenée a développer le projet Intergénér@tions avec cet établissement, qui était par ailleurs proche du dispositif relais.

  • Le soutien de la Ville de Brest :

- soutien financier dans le cadre des appels à projets multimédia mis en place chaque année depuis 2003 ;

Relier, réutiliser

Bibliographie

Le site Intergénér@tions

Le site du Dispositif Relais Rive Droite

Le site Blog@ges

Le compte Twitter du Dispositif Relais Rive Droite : @drrivedroite

La fiche du projet sur Imagination for people